Nous contacter : 04 66 21 70 93

Les examens de certification des compétences

Accueil/Les examens de certification des compétences
Les examens de certification des compétences 2017-04-18T14:29:09+00:00

Comment se déroule les examens de certifications de compétence ?

L’examen de certification de compétence pour le Diagnostic de Performance énergétique

L’organisme de certification vérifie que le candidat dispose des compétences requises au travers d’un examen théorique et d’un examen pratique.

L’examen théorique pour la certification sans mention est basé sur un questionnaire à choix multiples d’au moins 100 questions avec au moins 4 choix par question, et abordant de manière équivalente tous les sujets concernés de l’annexe 2. Pour le quart au moins des questions, plusieurs choix sont corrects. S’il ne répond pas correctement à plus de 75 % des questions, le candidat est éliminé.

Le module d’examen théorique spécifique à la mention est basé sur un questionnaire à choix multiples d’au moins 50 questions avec au moins 4 choix par question, et abordant de manière équivalente tous les sujets concernés de l’annexe 2. Le niveau cognitif des questions est supérieur à celui de l’examen pour la certification sans mention, et tient compte de la complexité des missions qui relèvent de la mention. Pour le quart au moins des questions, plusieurs choix sont corrects. S’il ne répond pas correctement à plus de 75 % des questions, le candidat est éliminé.

Le service compétent du ministre chargé de la construction peut périodiquement sélectionner diverses réalisations d’examens, y compris pour la recertification, et se faire communiquer à titre confidentiel le questionnaire, le corrigé et la spécification d’élaboration des examens (NF EN ISO/CEI 17024 – § A 3 d).

L’examen pratique implique pour le candidat à la certification une mise en situation de diagnostic et permet de vérifier les compétences concernées de l’annexe 2. Le bon choix de la méthode d’évaluation de la consommation énergétique est vérifié sur au moins cinq cas pratiques. La bonne détermination des données est vérifiée sur au moins un cas pratique pour la méthode des consommations estimées et au moins un cas pratique pour la méthode des consommations relevées. La restitution des résultats du diagnostic au client et les recommandations adaptées sont vérifiées sur au moins deux cas pratiques.

L’examen de certification de compétence pour le Diagnostic Plomb (CREP)

L’évaluation du candidat à la certification est réalisée selon la procédure suivante :

Tout candidat à la certification soumet un dossier de candidature à l’organisme certificateur qui juge de sa recevabilité.

L’organisme de certification vérifie que le candidat dispose des compétences requises au travers d’un examen théorique et d’un examen pratique. Nul ne peut se présenter à un examen théorique ou pratique s’il a échoué moins de dix jours auparavant au même type d’examen organisé par le même organisme de certification.

L’examen théorique est réalisé en application des dispositions prévues à l’annexe 2. Le service compétent du ministre chargé de la construction peut périodiquement sélectionner diverses réalisations d’examens, y compris pour la recertification, et se faire communiquer à titre confidentiel le questionnaire, le corrigé, et la spécification d’élaboration des examens (NF EN ISO/ CEI 17024-§ A3 d).

L’examen pratique implique pour le candidat à la certification une mise en situation de diagnostic et permet de vérifier les compétences mentionnées en annexe 2. L’examen pratique est organisé selon des modalités qui garantissent la confidentialité des épreuves, y compris la confidentialité des échanges entre l’examinateur et le candidat.

L’examen pratique inclut l’utilisation d’un appareil à fluorescence X capable d’analyser au moins la raie K du spectre de fluorescence émis en réponse par le plomb, tel que défini par l’arrêté relatif au constat de risque d’exposition au plomb du 19 août 2011.

La candidature à la mention requiert préalablement que la personne soit déjà certifiée et qu’ait été réalisée une opération de surveillance telle que définie au paragraphe 4 ou une recertification.

L’évaluation pour la mention comporte un examen théorique et un examen pratique.

Cette évaluation tient compte aussi de l’état de suivi des réclamations et plaintes concernant la personne certifiée dans l’usage de sa certification ainsi que de l’état des suites données aux résultats de la surveillance.

L’examen de certification de compétence pour le Diagnostic Amiante

L’évaluation du candidat à la certification est réalisée selon la procédure suivante :
Tout candidat à la certification soumet un dossier de candidature à l’organisme certificateur qui juge de sa recevabilité. L’organisme de certification vérifie que le candidat dispose des compétences requises au travers d’un examen théorique suivi d’un examen pratique.
L’examen théorique est réalisé en application des dispositions prévues à l’annexe 2 ; les candidats répondant aux conditions du dernier alinéa du I de l’annexe 2 en sont exemptés.
L’examen pratique implique pour le candidat à la certification une mise en situation de diagnostic et permet de vérifier les compétences mentionnées en annexe 2.

L’examen de certification de compétence pour le Diagnostic Termites

L’évaluation du candidat à la certification est réalisée selon la procédure suivante :

Tout candidat à la certification soumet un dossier de candidature à l’organisme certificateur qui juge de sa recevabilité.

L’organisme de certification vérifie que le candidat dispose des compétences requises au travers d’un examen théorique et d’un examen pratique.

L’examen théorique est réalisé en application des dispositions prévues à l’annexe 2 ; le service compétent du ministre chargé de la construction peut périodiquement sélectionner diverses réalisations d’examens, y compris pour la recertification, et se faire communiquer à titre confidentiel le questionnaire, le corrigé et la spécification d’élaboration des examens (NF EN ISO/CEI 17024, § A3 d).

L’examen pratique implique pour le candidat à la certification une mise en situation de diagnostic et permet de vérifier les compétences mentionnées en annexe 2.

L’examen de certification de compétence pour le Diagnostic Électricité

L’évaluation du candidat à la certification est réalisée selon la procédure suivante :

Tout candidat à la certification soumet un dossier de candidature à l’organisme certificateur qui juge de sa recevabilité.

L’organisme de certification vérifie que le candidat dispose des compétences requises au travers d’un examen théorique et d’un examen pratique.

L’examen théorique est réalisé en application des dispositions prévues à l’annexe II. Le service compétent du ministre chargé de la construction peut périodiquement sélectionner diverses réalisations d’examens, y compris pour la recertification, et se faire communiquer à titre confidentiel le questionnaire, le corrigé et la spécification d’élaboration des examens (NF EN ISO/CEI 17024 – § A3 d).

L’examen pratique implique pour le candidat à la certification une mise en situation de diagnostic et permet de vérifier les compétences mentionnées en annexe II.

L’examen de certification de compétence pour le Diagnostic Gaz

L’évaluation du candidat à la certification est réalisée selon la procédure suivante :

Tout candidat à la certification soumet un dossier de candidature à l’organisme certificateur qui juge de sa recevabilité.

L’organisme de certification vérifie que le candidat dispose des compétences requises au travers d’un examen théorique et d’un examen pratique.

L’examen théorique est réalisé en application des dispositions prévues à l’annexe 2. L’examen théorique est basé sur un questionnaire à choix multiples d’au moins 30 questions avec au moins 4 choix par question, et abordant de manière équivalente tous les sujets concernés de l’annexe 2. S’il ne répond pas correctement à plus de 75 % des questions, le candidat est éliminé. Le service compétent du ministre chargé de la construction peut périodiquement sélectionner diverses réalisations d’examens, y compris pour la recertification, et se faire communiquer à titre confidentiel le questionnaire, le corrigé et la spécification d’élaboration des examens (NF EN ISO/CEI 17024, § A3 d).

L’examen pratique implique pour le candidat à la certification une mise en situation de diagnostic et permet de vérifier les compétences mentionnées en annexe 2.

Restez informer de nos prochaines dates de formation

Abonnez vous à notre newsletter pour rester informer de nos prochaines dates de formation et nos actualités.

Sélectionner une ou plusieurs listes :